Quantcast
Mardi 9 juillet 2013 2 09 /07 /Juil /2013 10:27

expo-roy4.jpgLe centre Pompidou présente jusqu’au 4 novembre 2013 une rétrospective Roy Lichtenstein, une des figures emblématiques du pop art américain.


Saviez-vous que Roy Lichtenstein fut l’élève de « notre » Amédée Ozenfant, (un nom connu de tous les saint-quentinois ne serait-ce que par l’école qui porte son nom rue des Patriotes), à l’académie de peinture « Ozenfant school of fine arts » fondée en 1939 à New York.

Lichtenstein rendra hommage à son maître en 1975, dans une série de variations autour du Purisme, le mouvement pictural créé par Ozenfant et Le Corbusier en 1918.


Un point d’Histoire de l’Art qui n’avait pas échappé aux auteurs du deuxième tome de la bande dessinée Tintouin à Saint-Quentin, « le 9ème papillon » dont voici un extrait retravaillé un peu différemment de sa première édition en 2000.ozenfant-3light.jpg

Publié dans : BD - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Jeudi 13 décembre 2012 4 13 /12 /Déc /2012 08:55

brubeck-eastwood l070924 2012…une année qui aura vu disparaître encore quelques-uns de mes repères, des personnalités sans qui le monde (le mien en tout cas) ne serait pas ce qu’il est.

 

Dave Brubeck, il y a quelques jours ; j’ai eu la chance de le voir au festival de jazz de Nice où il se produisait avec ses fils.

Pas mal de ses compositions font maintenant partie du répertoire mondial du jazz. Et le grand Dave ne craignait pas non plus de jouer les standards, où d’en découvrir (j’y reviendrai).

 

Il apparaît dans Piano blues (2003), le film documentaire de Clint Eastwood (autre amateur de jazz et pianiste à ses heures) consacré justement aux pianistes de jazz.


SD-BRUBECKtrait-copie.jpg

 

Petit hommage personnel...

 

Tout a été dit sur Jean Giraud, alias Gir, alias Mœbius,  parti chasser dans les terres éternelles aux côtés d’Arzach, de John Difool, et du major Fatal…

INSIDE-MOEBIUS.jpg

  Les lecteurs de Pilote et de Métal Hurlant, et entres autres ceux qui manient un peu le crayon sont conscients du monde qui les sépare d’un talent (allons jusqu’au génie) comme le sien !

GIR-Annonce-Spectre-1970

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a moins parlé de la disparition de Ronald Searle, fantastique dessinateur à la plume acerbe et joyeuse, sachant aussi bien dessiner les grandes villes du monde (mon copain Conversin l’a  rencontré à Paris où il vivait) que les horribles petites filles rebelles du St Trinian’s college.

 

searle trinians1

Bien sûr, le monde continue de tourner, mais on ne m’empêchera pas de penser que c’était mieux avant, enfin je me comprends !

club-saint-germain.jpg

Une des nombreuses illustrations de Ronald Searle sur Paris; que pouvaient bien jouer ces musiciens à la grande période du Club Saint-Germain?

Peut-on y reconnaître René Urtreger, Guy Pedersen?...

Publié dans : illustration - Voir les 3 commentaires - Ecrire un commentaire
Dimanche 2 décembre 2012 7 02 /12 /Déc /2012 00:25


skeleton-dance-1-copy

Connaissez-vous « Skeleton dance », un des premiers courts-métrages sonorisés des studios Disney (1929), en noir et blanc, signé Ub Iwerks le vrai créateur de Mickey.

 

Une inspiration des plus macabres, avec cinq minutes d’animation dans un décor de cimetière; et comme son titre l’indique, sur une musique  qui n’est pas la danse macabre de Saint-Saens comme je le croyais dans mon souvenir (j’ai vérifié sur youtube), des squelettes dansent!

 

1964-2012

 

Des squelettes, j’en ai dessiné pas mal lors de ma formation de prof de dessin à l’ancienne.

 

On était sensé être capable comme monsieur Ingres de commencer notre mise en place de personnage par un squelette humain dans n’importe quelle attitude, puis progressivement d’ajouter les muscles, leur enveloppe charnelle, puis terminer éventuellement par un pudique drapé.

C’était l’épreuve d’Anatomie, l’une des quatre qui constituaient alors le diplôme de dessin et d’arts plastiques, cette passerelle qui vous donnerait le droit de vous trouver pendant 37 annuités et demi devant de charmants bambins.

 

Tout ça pour en arriver à cette retrouvaille d’une étude au crayon Conté, datée de 1964 : le bassin du squelette à notre disposition dans la classe de monsieur Rogues notre professeur d'anatomie.

 

Une savante articulation, pure merveille de l'anatomie humaine, où des os s’emboîtent pour permettre toutes sortes de mouvements de rotation.

 

Quelques 48 années plus tard, j’ai pu constater que cette savante articulation pouvait présenter un peu d’usure, provoquant certaines douleurs très désagréables et qu’une bonne prothèse permettrait d’y remédier.

Merci docteur Benslamia !

 




Publié dans : illustration - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Mercredi 28 novembre 2012 3 28 /11 /Nov /2012 00:00

ZDUT-COMEBACK.jpg

Plus d’un an que je n’ai rien raconté là-dessus.

Ce n’est pourtant pas la matière qui manque, même si la matière qui m’intéresse ne varie pas trop.

Et regardez-moi cette tenue, pas encore habillé à cette heure-ci;  c’est que maintenant, je fais dans le genre Balzac l’inspiré, et j’attends … l’inspiration.

Mais c’est pas gagné, savez-vous…

Alors, vous n’allez pas me croire, mais je me suis promis de reprendre ça, et avec ré-gu-la–ri-té !

En fait, il n’y a pas de secret, si on veut un résultat, le truc, c’est un peu chaque jour et au bout d’un an, vous verrez où on en est.

N’hésitez pas à me le rappeler au besoin ami lecteur…

(A SUIVRE)...

 

Publié dans : illustration - Voir les 2 commentaires - Ecrire un commentaire
Mardi 8 novembre 2011 2 08 /11 /Nov /2011 23:19

Le thème proposé par Illustration Friday me permet de rendre hommage à un étudiant américain arrivé par je ne sais quel hasard au lycée Henri Martin au cours de l’année scolaire 1956/57.

gilbert taggart-rough


Et j’en profite une fois de plus pour proposer une nouvelle création sur le socle en attente devant le lycée Henri Martin et une nouvelle utilisation du carton à dessin de Quentin de la Tour.


 

Gilbert Taggart arrivait dans le cadre d‘échanges franco-américains et était chargé d'un cours de conversation anglaise qui venait en supplément de notre anglais 2ème langue.

J’avais 14 ans et je redoublais ma 3ème ; par bonheur, j’étais tombé dans une classe sympathique (et je suis resté depuis en relation avec un certain nombre des camarades de cette année-là).

Nous avons rapidement appris que Gilbert Taggart était un fondu de cinéma d’animation, et qu’il travaillait sur un court-métrage dans sa chambrette de pion dans les combles du lycée.

Je n’ai jamais vu le court-métrage en question mais Gilbert nous avait montré quelques dessins préparatoires qui dans mon souvenir étaient assez proches de l’esprit Disney des débuts et son héros une sorte de Mickey traité en aplats très simples de noir et blanc.

J’étais surpris qu’il ne connaisse pas mes dieux de l’époque - et  d’aujourd’hui encore Franquin et Morris - mais sans doute que l’hebdomadaire Spirou ne franchissait pas souvent les frontières du Colorado d'où il venait.

Assez rapidement, Gilbert a proposé aux élèves passionnés de dessin de participer à un petit montage d’images fixes qui mettait en scène son personnage à partir d’un scénario créé collectivement.

Je me souviens de séances de travail chez Jean-François Soufflet qui n’habitait pas trop loin du lycée, où les images produites par chacun d’entre nous étaient collées bout à bout pour pouvoir être projetées ensuite sur écran ;  et de quelques mesures de l’ouverture de Cavalerie légère (dans la tradition de Tex Avery que je ne connaissais pas à l’époque) inclues dans la bande son.gilbert-taggart-statue-.jpg

En repensant récemment à toute cette époque, j’ai essayé de voir si je trouvais des traces de Gilbert Taggart grâce à Internet.

Et surprise, j’ai retrouvé son nom lié au cinéma d’animation au Canada…             

J’essaie donc de reprendre contact, pour recevoir par l’intermédiaire de Moving Images Distribution à Vancouver la nouvelle de son décès assez récent.


Goodbye Gilbert, je te dédie ce monument…

Publié dans : illustration - Voir les 3 commentaires - Ecrire un commentaire

Présentation

Catégories

Calendrier

Octobre 2013
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés
langley orthodontist pest control portland, or heating toronto bankruptcy fort mcmurray